Fermeture du musée jusqu’au 30 novembre

La Suisse et le canton de Vaud font face à une situation sanitaire exceptionnelle. Il est désormais impératif de renforcer les mesures permettant d’endiguer au plus vite la propagation du coronavirus et de protéger les plus vulnérables. Le gouvernement vaudois a donc déclaré l’état de nécessité, réactivé le plan ORCA et pris des mesures urgentes, valables dès maintenant et jusqu’au 30 novembre.

En accord avec ces mesures, le Musée historique de Vevey est fermé jusqu’au 30 novembre.

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre fidélité. Prenez soin de vous et des autres!

Exposition temporaire

Madame de Warens

(Vevey 1699 - Chambéry 1762)

Amie, maîtresse et bienfaitrice de Jean-Jacques Rousseau

 

Du 4 avril 2012 au 6 janvier 2013

 

Dans le cadre du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau, le Musée historique de Vevey présente, pour la première fois, une exposition consacrée à Madame de Warens. Grâce aux nombreux documents, peintures et objets réunis pour l’occasion, les visiteurs sont amenés à découvrir le destin très romanesque de cette femme.

Née à Vevey dans une famille de petite noblesse protestante, Françoise Louise de la Tour épouse à 14 ans Sébastien Isaac de Loys, seigneur de Warens. Après des années d’une existence mondaine et aisée, Madame de Warens fuit Vevey : une nuit d’été de 1726, elle embarque au bas de la place du Marché et rejoint l’autre rive du lac. A Annecy, elle abjure sa foi protestante au grand dam de sa famille et de ses concitoyens du Pays de Vaud. Dès lors elle jouera le rôle de « convertisseuse » pour Victor-Amédée II, duc de Savoie et roi de Sardaigne. C'est dans ce contexte qu'en 1728, elle ouvre sa porte à un jeune apprenti genevois en fuite, Jean-Jacques Rousseau.

Pendant 14 ans, alternant rencontres, voyages et vie commune à Chambéry, elle lui offre sa protection, lui fait acquérir de solides connaissances intellectuelles et musicales, procède aussi à son initiation amoureuse.

Bien des années plus tard, dans ses Confessions, Jean-Jacques Rousseau dira tout son amour et sa reconnaissance à cette femme qu'il adorait et qu’il appelait "Maman".

Dès le premier jour, la familiarité la plus douce s'établit entre nous au même degré où elle a continué tout le reste de sa vie. « Petit » fut mon nom ; « Maman » fut le sien ; et toujours nous demeurâmes « Petit » et « Maman », même quand le nombre des années en eut presque effacé la différence entre nous. Je trouve que ces deux noms rendent à merveille l'idée de notre ton, la simplicité de nos manières, et surtout la relation de nos cœurs. Elle fut pour moi la plus tendre des mères, qui jamais ne chercha son plaisir, mais toujours mon bien ; et si les sens entrèrent dans mon attachement pour elle, ce n'était pas pour en changer la nature, mais pour le rendre seulement plus exquis, pour m'enivrer du charme d'avoir une maman jeune et jolie qu'il m'était délicieux de caresser : je dis caresser au pied de la lettre, car jamais elle n'imagina de m'épargner les baisers ni les plus tendres caresses maternelles, et jamais il n'entra dans mon cœur d'en abuser. On dira que nous avons pourtant eu à la fin des relations d'une autre espèce ; j'en conviens, mais il faut attendre, je ne puis tout dire à la fois.

Jean-Jacques Rousseau,
Les Confessions, Livre III.

Musée historique de Vevey - Château

Réalisation:
Françoise Lambert, conservatrice
Fanny Abbott, conservatrice adjointe
Anne Noschis, biographe de Madame de Warens

Images:
Edouard Curchod, photographe

Graphisme:
Jean Siegenthaler, Weekteam Communication

Montage et décor:
Lucette Boillat, Atelier du Zèbre

Collaboration:
Dans le cadre de l’exposition, Nicéphore Productions présente le film « Warens-Rousseau, une histoire d'amour ».

Biographie

La biographie « Madame de Warens : éducatrice de Rousseau, espionne, femme d’affaires, libertine » d’Anne Noschis est en vente à la boutique du musée.

Voir la boutique >>>

 

 

Visites commentées de l’exposition

Le Musée historique de Vevey propose des visites commentées de l’exposition les mardi 15 mai, mercredi 13 juin, mardi 18 septembre et mercredi 21 novembre à 18h.

Sur les pas de Madame de Warens à Vevey

Balades urbaines organisées les samedis 19 mai, 16 juin, 21 juillet, 15 septembre et 20 octobre 2012, de 11h à 12h. Départ au Musée historique de Vevey.

La fête à Rousseau
Festivités du tricentenaire de J.-J. Rousseau sur la Riviera vaudoise. Voir le programme

Miniature sur ivoire

Portrait de Madame de Warens, miniature sur ivoire montée en bague (Musée historique de Vevey, photo Studio Curchod)

Miniature sur ivoire

Portrait de Madame de Warens, miniature sur ivoire montée en bague (Musée historique de Vevey, photo Studio Curchod)

Bosquet de Julie

Vue prise du Bosquet de Julie, Jean Jacottet, lithographie, vers 1850 (Musée historique de Vevey)

Jean-Jacques Rousseau

Portrait de Jean-Jacques Rousseau, gravure de J.J. Deville d’après Maurice Quentin de La Tour (Musée historique de Vevey)

Lettre de Madame de Warens

Lettre de Madame de Warens à son neveu Hugonin, juin 1745 (Musée historique de Vevey)

Maison de Madame de Warens à Vevey

Maison de Madame de Warens à Vevey, aujourd’hui Conservatoire de musique (Musée historique de Vevey, photo Studio Curchod)

Expositions précédentes

Retrouvez la liste de toutes les expositions présentées au Musée historique de Vevey

EXPOSITIONS PRÉCÉDENTES >

Exposition permanente

Retour à l'exposition permanente présentée au Musée historique de Vevey

EXPOSITION PERMANENTE >